spectacle de marionnette à gaine chinoise
tout public à compter de 7 ans
Durée : 50mn




 
spectacle de marionnette à gaine chinoise
tout public à compter de 7 ans
Durée : 20mn


Pièce pour marionnette et comédienne
tout public à compter de 12 ans

projet de réouverture de la maison Gaston Baty de Pélussin autour des Arts de la Marionnette




Trois années de résidence dans un lycée carolo-macérien

L'Ateuchus ?

Fondé en 2003 et co-dirigé aujourd’hui par Gabriel Hermand-Priquet et Virginie Schell, L’Ateuchus est né de la volonté de questionner et d’expérimenter la transversalité des pratiques artistiques qui se croisent dans le champ de la Marionnette, d’en trouver les zones de rencontre et de les mettre en mouvement. La recherche d’une écriture contemporaine du théâtre de Marionnette est l’un de ses moteurs.

Ce travail s’est illustré avec des spectacles tels que L’Avorton Volant ou appétits pas dupes ou Prélude à la fuite ou variations sur la jeune fille dans la glace tous deux co-produits par le TJP, CDN de Strasbourg.
Avec les spectacles de marionnette à gaine chinoise No Rose... et Duels, jouant des traditions, des conventions et des clichés de la Marionnette, L’Ateuchus a approfondi sa réflexion en questionnant un ancrage d’une écriture contemporaine dans le terreau des traditions.

En parallèle, L’Ateuchus, tend à formuler depuis ses origines une pédagogie autour de la relation marionnette/marionnettiste que l’on pourrait synthétiser par une exploration des différents statuts du corps, de l’objet et des relations qu’ils induisent.
Ce travail se développe sous formes de stage et d’interventions, dans le cadre de collaborations avec diverses structures, notamment l’Education Nationale, L’Organisme Franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ), le Théâtre de la Cité internationale (Paris), l’Institut International de La Marionnette (Charleville-Mézières).

Durant trois ans, L’Ateuchus a mené une résidence d’artiste et de médiation culturelle au sein du Lycée Armand Malaise en partenariat avec l’Institut International de La Marionnette, la Drac Champagne-Ardenne et le Rectorat de l’Académie de Reims. Le court-métrage Je est un autre, cet autre est objet de je(u), a été produit et réalisé par la compagnie au cours de cette résidence.

Parallèlement, la recherche que poursuit L’Ateuchus l’amène à collaborer régulièrement avec d’autres compagnies telles que Les Transformateurs, les Trois-Huit, la Cie Pseudonymo, le Théâtre Nouvelle Génération.

Depuis 2011, L’Ateuchus porte en collaboration avec la ville de Pélussin le projet La BatYsse, lieu dédié aux Arts de la Marionnette dans la Maison Gaston Baty.